Une épée de Damoclès au-dessus de L’attrape-couleurs, juste au-dessus…

Publié le 7 mars 2017 dans Avenir

La mairie de Lyon souhaite donc vendre le bâtiment de l’ancienne mairie de Saint Rambert qui abrite le centre d’art depuis plus de 15 ans…

Quand la vente ? Pas avant les élections bien sur… Mais quand après ?
Certaines personnes autorisées disent publiquement pas avant l’été 2017, d’autres plus tard… C’est ce que nous entendons. Rien de précis, rien d’écrit… On nous assure qu’un lieu de remplacement nous sera proposé pour nous permettre de poursuivre notre action artistique et culturelle sur le 9ème arrondissement de Lyon. Proposé par qui ? Quand ? D’autres nous disent « faites-nous des propositions » ! Comme si nous avions par nature une connaissance précise du patrimoine bâti de l’arrondissement…

Bref, à court ou moyen terme le bâtiment alloué à L’attrape-couleurs sera livré au privé et deviendra vraisemblablement un commerce. Quelle belle perspective qui va dans le sens de la culture et du mieux vivre ensemble dont tant de politiques se réclament !…
Et ce renoncement intervient juste au moment ou à quelques mètres de L’attrape-couleurs, le musée Jean Couty, construit par son fils Charles pour abriter les œuvres de son père, va ouvrir au public.
On imagine facilement l’attractivité renforcée dans le domaine de l’art et de la culture, du pôle formé du musée Couty et de L’attrape-couleurs.
Et bien non ! Quand l’un ouvre ses portes en mars, l’autre devrait les fermer prochainement !
On peut facilement imaginer une stratégie plus pertinente !!!

Dans les mois qui viennent, alors que la dead line se rapproche, nous aurons besoin du soutien de tous ceux qui veulent que L’attrape-couleurs vive et vive dans les locaux de l’ancienne mairie de St Rambert.
Et si nous n’arrivons pas à inverser la vapeur, au moins ferons nous entendre notre voix.
Nous ne mourrons pas silencieusement consentant…