L’attrape-couleurs propose tout au long de l’année à destination des écoles élémentaires, collèges, lycées, établissements d’enseignement supérieur, MJC, centres aérés, associations, comités d’entreprise etc. des visites commentées (adaptées à tous les publics) et des ateliers de pratiques artistiques dédiés aux enfants.

Périodes d’expositions 2019 : Mathilde Lestiboudois – Les Fragments du vide (du 19 janvier au 2 mars), Guillaume Barborini – L’autre pays (du 17 mars au 5 mai), Cécile Meynier – à la jetée du lit (du 19 mai au 21 juillet), Julie Kieffer – Laura Pardini, House-warming party (du 8 septembre au 27 octobre), The Yellow Wallpaper (du 10 novembre au 22 décembre).

Groupes :

Possibilités de visites guidées du mercredi au vendredi entre 10 h et 12 h et l’après-midi entre 13 h et 18 h (durée envisagée : 1 h – 1 h 30)

Gratuit, possibilité d’adhésion à l’association St’art/Up à titre collectif (20 €)

Renseignements et réservations auprès de Maëlle Raynard. Par e-mail : mediatrice.ac@gmail.com ou par téléphone au 09 64 29 06 57

 

Scolaires :

Formule visite + atelier (durée complète : 1 h 30). Mercredi, jeudi ou vendredi entre 9 h 30 et 12 h.

Adhésion : 30 € par école et par année scolaire.

Renseignements, définition du projet et inscriptions auprès de Maëlle Raynard. Par e-mail : mediatrice.ac@gmail.com ou par téléphone au 09 64 29 06 57.

Inscription à la newsletter « enseignants » sur simple demande à : attrape.couleurs@wanadoo.fr

 

Retours sur les différents ateliers scolaires mis en place

Lors de l’exposition « L’autre pays » de Guillaume Barborini, l’équipe de L’attrape-couleurs a mis en place des visites et ateliers de création artistique à destination de publics scolaires. Nous avons accueilli des élèves de CP, CE1, CM1 et CM2. Les enfants ont bénéficié d’une visite de 45 minutes détaillant les différentes œuvres de l’artiste et ont approfondi des notions tels que le territoire, l’empreinte, la trace, le caractère éphémère… Lors des ateliers de pratique (d’une durée de 45 minutes), il été demandé aux enfants d’occuper un territoire (leur feuille) à l’aide d’empreintes laissées par des objets et éléments végétaux enduits de peinture. Ils ont également appris la technique du frottage.